Grand Prix Cycliste Chantal BIYA - 22e édition

Grand Prix Cycliste Chantal BIYA

Des innovations, de la ferveur et des prix

La 22e édition du Grand Prix Cycliste International Chantal BIYA s’est déroulée du 3 au 8 octobre 2022 à travers trois régions avec des réalités inédites autour de la participation des équipes venues du Cameroun, de l’Afrique et de l’Europe.

Une première pour une étape finale à Meyomessala. Le sprint final des récentes compétitions a généralement eu lieu à Yaoundé, la capitale du Cameroun. L’arrivée inédite à la nouvelle place de fêtes de Meyomessala  a dévoilé un vainqueur inédit : Axel Taillandier. Le maillot jaune de la 22e édition du Grand Prix cycliste international Chantal BIYA avec un temps cumulé de 14h 24s 37 tierces en 5 étapes sur 601 kilomètres revient au jeune Français de l’écurie Team France Défense. Il coiffe au finish le Slovaque KUBIS Lukas de l’équipe Dukla Banska Bystrica et le Camerounais Clovis KAMZONG ABESSOLO de SNH vélo club, respectivement deuxième et troisième au classement général. L’étape Sangmélima- Zoetélé- Meyomessala, longue de 139,5 kilomètres pour une moyenne horaire de 41km/h marquait la fin en apothéose de la compétition avec une effervescence peu habituelle dans la localité.

Si ce dernier tronçon constitue en lui-même l’une des innovations, il faut relever que le caractère inédit de la 22e édition du Grand Prix cycliste Chantal BIYA s’est ressenti dès le début. Pour la première fois en plus de 20 ans, le grand Nord et précisément la ville de Garoua a accueilli l’une des plus grandes courses cyclistes du calendrier UCI Africa Tour, dont la prestigieuse marraine est l’illustre épouse du Président de la République, Son Excellence Paul BIYA. Les villes de Maroua, Garoua et Ngaoundéré avaient déjà connu le Tour cycliste international du Cameroun, mais jamais le Grand Prix Chantal BIYA. Le florilège d’innovations a continué avec une arrivée tant attendue de la course à Ngomedzap dans la Région du Centre lors de la deuxième étape sur une distance de 86, 9 km. Si la 3e étape Yaoundé-Nkolandom (161, 4 km) est un remake, tel n’est pas le cas  de la 4e étape, Ebolowa-Mengong Sangmélima, longue de 114km sur une nouvelle couche d’asphalte dans le Sud profond.

Au bilan, le Commissaire international de l'UCI, Max MICHAUD, a trouvé fantastique cette expérience avec un formidable départ dans le Nord, couplé au niveau relevé de la compétition, comparativement à celle de l’année dernière. Pour le ministre des Sports et de l’Education Physique, présent au premier ainsi qu’au dernier coup de pédale, les Camerounais ont montré, face à l’adversité, qu’ils ont fait une bonne marge de progression. «  Nous voulons remercier la marraine, Madame  Chantal BIYA, pour l’attention particulièrement bénéfique qu’elle apporte à l’expansion de cet événement », a indiqué Narcisse MOUELLE KOMBI à l’issue de la compétition.

CAN U17 2023

CALENDRIER DES EVENEMENTS

Février 2023
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28

VISITES

Aujourd'hui1799
Hier3480
Cette semaine5279
Ce mois23315
Total2055939

6
Connecté